Le tombeau de Silistra de nouveau accessible aux touristes

Photo: archives

Le tombeau de Silistra est presque inconnu en Bulgarie, bien qu'il s'agisse du premier monument national de culture enregistré en Bulgarie en 1948. Sa faible popularité est due à la grande humidité détruisant les fresques et ne permettant pas des visites touristiques. Toutefois, un nouveau système de climatisation permet maintenant de visiter le site après une demande préalable auprès du Musée régional d'histoire. La tombe de Silistra est unique avec ses fresques. Elles représentent des figures géométriques, animales et humaines, des scènes de chasse et domestiques. Leur style a ses racines dans les traditions de l'hellénisme, la peinture porte les traits caractéristiques de l’époque de l'empereur romain Constantin. Le monument archéologique a été découvert par hasard en 1942 dans la banlieue sud de Silistra, où l’on a trouvé l’ancienne nécropole de Durostorum, l’une des plus importantes cités romaines du Bas-Danube du IIe au VIe siècle. Le tombeau est construit en briques et son entrée est tournée vers l’est. Sur un socle blanc se trouve une frise de 11 champs rectangulaires, inclus dans un cadre rouge de tuiles. La riche décoration murale suggère qu'il s'agit du tombeau d'un notable romain. L’espace central est occupé par la figure du maître en pleine stature, à côté de sa femme. Sur les autres espaces sont représentés les neuf domestiques, qui portent des éléments des vêtements du maître, ainsi que deux pigeons et des paons qui boivent l'eau vive de la vie éternelle dans un grand vase. Les fresques suggèrent que le patricien est un païen qui vivait à la frontière entre la fin du paganisme et la naissance du christianisme.


Tous les articles

„Sur les pas de…“ : Circuit touristique et visites guidées de Sofia

Dans son histoire millénaire, la capitale de la Bulgarie a connu de nombreuses épreuves et n’a jamais été à l’abri des vicissitudes du temps. Et pourtant, elle a réussi à conserver au mieux son patrimoine millénaire qu’elle dévoile à chaque pas grâce aux..

Publié le 17/09/19 à 13:30

Les vieilles histoires de pêcheurs et les traditions de la pêche attirent les touristes sur le littoral de la mer Noire

Des vieux loups de mer pour lesquels tisser et tricoter des filets de pêche est un jeu d’enfant dévideront devant les visiteurs l’histoire et le quotidien des habitants des anciennes villes littorales, des pêcheries, dont certaines sont encore bien..

Publié le 15/09/19 à 08:00

L’Université de Bourgas formera des guides touristiques

La pénurie de personnel qualifié dans le tourisme est à l’origine de l’apparition de la nouvelle filière au Collège de Tourisme, qui fait partie de l’Université de Bourgas. A partir de la rentrée on y formera des guides et des animateurs touristiques. En..

Publié le 14/09/19 à 09:05